Par admin

20161011_visuel_mama2016

MaMA 2016 | use case 1D Lab : radiographie d’un modèle innovant

mama2016-festivalconvention-twitter-cover-1

 

Comme chaque année, les équipes d’1D Lab profite du MaMA festival pour aborder, au travers d’un panel d’intervenants soigneusement choisis, les questions liées à la diffusion et à la rémunération des labels indépendants. Pour cette édition 2016, après deux ans d’expérimentation de la plateforme 1D touch, 1D Lab propose une étude de cas de la coopérative et en profite pour faire le point sur son actualité et imaginer, avec le public présent, de nouvelles solutions de partage de la valeur.

Start-up de l’économie sociale et solidaire,1D Lab entend, au travers de services et de ressources numériques, renforcer la diffusion et la rémunération des créations indépendantes. Initiée en 2012 par la fédération de labels indépendants CD1D et construite avec l’énergie collective d’une multitude d’acteurs (fédérations, labels, artistes, collectivités territoriales, radios associatives, salles de concerts…), cette société coopérative d’intérêt collectif a été pensée comme un territoire d’expérimentations collaboratives revendiquant une gouvernance partagée des projets menés. Au travers de ses produits : 1D touch, Réserve déboussolée bientôt rebaptisée Divercities et Discover it, 1D Lab dégage des pistes concrètes et imagine de nouveaux écosystèmes pour faire du numérique une véritable opportunité pour les créateurs.

Modération : Cédric Claquin, co CEO – 1D Lab | @bigbroz13@1DLab

Suivez la conférence et plus largement le festival sur twitter : #MaMA16

20161011_visuel_levee_de_fonds

1D Lab : une levée de fonds exemplaire !

logo_1dlab_encadre_web

 

1D Lab lève près d’1 million d’euros et se dessine un futur européen

[Communiqué de presse à télécharger ici : bit.ly/1DLab_CPoct2016]

Fière de son statut de coopérative (Scic) souvent boudé par les financeurs traditionnels de l’innovation, la smart-up* stéphanoise (également installée à Paris et Lyon) aura réussi, en moins de deux ans, à passer de l’utopie d’un streaming équitable à une réalité économique bien tangible. En réunissant 4 investisseurs essentiels de l’innovation (Le Comptoir de l’innovation, Nef Capital Patient, Maif Investissement et Bpifrance) pour soutenir son développement, et en accueillant son nouveau président, Gérard Debrinay, 1D Lab entend bien continuer à cultiver son statut singulier dans l’univers des industries créatives. Le récent soutien de la Commission européenne dans le cadre du programme Europe créative lui donne également l’occasion de s’attaquer plus concrètement à son développement international.

Initiée en 2012 par la fédération nationale de labels indépendants CD1D, emmenée par ses administrateurs les plus sensibles à l’innovation (qu’elle soit technologique, sociale ou économique) et aux nouveaux modèles du numérique, 1D Lab a conduit en quelques années une démarche exemplaire à plusieurs titres. D’abord car les fondateurs du projet entendaient “remettre au cœur des modèles numériques la rémunération des créateurs et la capacité de la création à se renouveler”. Cette volonté de repenser, de façon plus équitable et durable, le partage de la valeur dans les nouveaux environnements numériques a longtemps été une démarche isolée, à contre-courant des modèles dominants, souvent financiers et court-termistes, imposés par les géants mondialisés du web.

Quatre ans plus tard, 1D Lab est une société coopérative qui réunit plus de 40 sociétaires et près de 30 collaborateurs, réunis autour de valeurs fortes et partagées. Elle développe 1D touch, la première plateforme multimédia dédiée à la découverte culturelle et aux artistes émergents (musique, jeu vidéo et bientôt livre et bande dessinée). Destinée aux professionnels et à leurs communautés d’usagers (plus de 50 000 comptes ouverts), elle est disponible dans près de 1 000 lieux à travers le monde. Cette initiative est la preuve que des modèles de rémunération plus vertueux sont possibles en proposant aux artistes distribués sur sa plateforme, des rémunérations plus de 40 fois supérieures à celles observées sur Deezer, Spotify ou Apple music.

Fort de ce succès, et pour diversifier ses modèles au travers d’une offre grand public, 1D Lab développe depuis 2015 une application mobile gratuite (Réserve déboussolée, bientôt rebaptisée Divercities) mettant en valeur, au travers de recommandations culturelles, personnalisées et géolocalisées, les créations émergentes d’un territoire.

 

DE L’ESPACE FRANCOPHONE À L’UNION EUROPÉENNE

Si l’espace francophone constitue son terrain de jeu naturel, c’est bien à l’échelle européenne que la coopérative a toujours pensé son modèle économique. En construisant un projet de coopération (Future Divercities) destiné à explorer pendant quatre ans les conditions d’émergence de modèles alternatifs au service de la création avec huit partenaires de l’Union européenne, 1D Lab va pouvoir confronter son modèle et ses outils à de nouvelles réalités culturelles et territoriales. Le soutien à la fois institutionnel et financier de la Commission européenne, en complément de l’appui des 4 investisseurs, va aider l’entreprise à sécuriser et amplifier son développement et lui permettre de faire dialoguer encore plus efficacement, au travers de ses solutions, les secteurs de la culture, du tourisme, des transports et des territoires connectés.

1dtouchsept2016-0007-portrait-cpUN NOUVEAU PRÉSIDENT À LA BARRE

Si ce nouveau cycle de développement vient traduire la maturité acquise par le projet autant que par son équipe, l’arrivée début septembre d’un nouveau président du conseil d’administration, succédant à Olivier Colin, s’annonce prometteuse pour la conclusion de nouveaux partenariats stratégiques. Bien connu du monde des entrepreneurs (ancien PDG d’Algoé, société de conseils de plus de 200 salariés, et ancien président du conseil de surveillance d’une société de capital risque) autant que de celui de la culture (en tant qu’administrateur des Biennales de la Danse et de l’Art contemporain à Lyon ou comme président de l’orchestre symphonique Ose!), Gérard Debrinay entend bien mettre au service du projet sa longue expérience et son réseau, contribuant un peu plus à redéfinir les lignes de nouveaux équilibres pour le financement de la création 2.0.

 

 

Nef Capital Patient : fonds citoyen géré par Nef Investissement.
Comptoir de l’innovation : premier fonds d’investissement à impact social européen.
Maif Investissement : soutien aux startups évoluant dans le domaine de l’économie collaborative, de l’innovation et du digital.
Bpifrance : Banque publique d’investissement.


Contact :
Carla Legendre,
Chargée des relations médias
carla.legendre@1d-lab.eu | 06.18.46.46.00


*start-up ayant un projet d’intérêt général ancré dans l’économie sociale et solidaire.

20161011_visuel_enque%cc%82te_annuelle

Grande enquête annuelle 2016

Visuel enquête annuelle

[L’ENQUÊTE EST MAINTENANT CLÔTURÉE, VOUS NE POUVEZ PLUS Y ACCÉDER]

3 ans maintenant que nous avançons à vos côtés pour faire progresser la découverte musicale ! Pour aller plus loin, nous nous lançons dans une grande enquête afin d’identifier plus finement les leviers et freins de la découverte musicale ainsi que des pistes d’améliorations pour la plateforme.

// Vous êtes manager de communauté sur la plateforme 1D touch ?
Nous vous invitons à remplir dès maintenant et avant le 4 juin ce questionnaire spécialement préparé pour vous. Cela devrait vous prendre une trentaine de minutes. C’est beaucoup, nous en avons conscience et nous vous remercions mille fois par avance ! C’est grâce à vos retours que nous pourrons faire progresser le service et, avec lui, la découverte musicale. Vous avez la possibilité de répondre en plusieurs fois si vous vous connectez depuis le même ordinateur et acceptez les cookies.

 

bouton_enquete_manager


 

// Vous êtes usager d’1D touch ?
Vous bénéficiez d’un compte sur 1D touch grâce à votre bibliothèque / médiathèque ? Afin d’améliorer chaque jour cette plateforme de streaming musical au catalogue 100 % indépendants, de mieux connaître vos pratiques d’écoute musical et mieux les prendre en compte, nous nous lançons dans une grande enquête. Dès aujourd’hui et jusqu’au 4 juin, prenez 20 minutes (top chrono !) pour répondre à ce questionnaire en ligne et participez à l’amélioration d’1D touch ! On compte sur vous !

Vous passez un peu, beaucoup, énormément … ou à l’inverse pas du tout de temps sur 1D touch ? Votre avis est essentiel pour continuer l’aventure ensemble et répondre au mieux à vos envies et besoins !

bouton_enquete_user

 

Merci d’avance pour votre participation !

 

20161011_visuel_france_inter

1D touch sur France Inter

Depuis 10 ans, l’émission Carnets de campagne sur France Inter écume le territoire afin de mettre en lumière les initiatives locales innovantes. Lors de son passage dans le Puy-de-Dôme, Philippe Bertrand en a profité pour faire un détour par Saint-Étienne en s’intéressant à la coopérative 1D Lab et plus spécifiquement aux notions de “streaming équitable” au travers de la plateforme 1D touch.

Podcast de l’émission du 4 mai 2016 à réécouter ici :

À écouter également, l’émission “Carnets de campagne” du 2 mai 2016, qui s’intéresse au label Flower Coast, sociétaire de la coopérative 1D Lab :

20161011_visuel_european_lab

European Lab 2016

European Lab 2016

European Lab est un temps professionnel organisé par l’association Arty Farty dans le cadre du festival Nuits Sonores à Lyon. À l’occasion de l’édition 2016, 1D Lab propose, en partenariat avec ℅ pop Convention, le “case study” :

Quels sont les nouveaux marchés de l’innovation des industries culturelles et créatives en Europe ?

A l’heure où émergent de nouveaux programmes de stratégies culturelles urbaines, de nouveaux projets d’incubateurs d’entreprises culturelles ainsi que des outils innovants pour développer des marchés sur d’autres territoires, European Lab Pro propose de découvrir chaque jour deux études de cas européens et de prendre du recul sur ces initiatives en les mettant en perspective avec la réalité politique et économique du secteur à travers des temps de bilan prospectifs.

Au cœur du rayonnement et de la compétitivité des pays européens, les acteurs des industries culturelles et créatives développent de nouveaux marchés, dont il est difficile de quantifier les impacts directs et indirects sur l’économie de la culture.

De plus en plus d’artistes et auteurs se tournent vers l’expérimentation, en collaborant avec ingénieurs et développeurs, afin de créer de nouveaux contenus culturels augmentés (musique, édition, design, art, image, gaming, spectacle vivant…) proposant ainsi de nouveaux modèles structurels ayant une influence sur le secteur de la création.

Par ailleurs, même si elle demeure assez méconnue en France, la Blockchain, nouvelle technologie de stockage et de transmission des données, pourrait bien donner naissance à une nouvelle forme d’économie disruptive dans le secteur culturel.

 

Intervenants :
► Cédric Claquin, directeur général adjoint d’1D Lab (@bigbroz13 | @1DLab)
► Matthias Hornschuh, auteur, compositeur, réalisateur et production freelance
► Fabrice Starzinskas, consultant, créateur du pôle studio à Bright (plateforme de distribution d’art numérique) (@copopconvention | @brig_ht)

Modérateur :
► Éric Pétrotto, directeur général d’1D Lab (@ericpetrotto | @1DLab)

 

Infos pratiques :
Quand : vendredi 6 mai, de 10h à 12h
Où : Petit Amphithéâtre, musée des Confluences, 86 quai Perrache 69 002 Lyon
Accès : Un pass PRO est nécessaire

Suivez European Lab en direct grâce au live stream : www.europeanlab.com
Et sur les réseaux sociaux :
Twitter : @European_Lab  | #eurolab2016
Facebook : fb.com/EuropeanLab
Instagram : @European_Lab

RNBM 2016 - Acim - logo

Rencontres nationales des bibliothécaires musicaux 2016 – Acim

Les Rencontres nationales des bibliothécaires musicaux regroupent les professionnels de la musique et du numérique. Cette année l’événement s’est déroulé à Clermont-Ferrand (63). La thématique était la suivante : “La bibliothèque musicale inclusive : mieux accueillir les nouvelles générations, et les publics éloignés de la culture, dans les territoires. Quels nouveaux modèles ?”. Ce fut l’occasion d’évoquer, au cours de plusieurs conférences et débats, les enjeux des bibliothèques en termes de publics, numérique, territoires et de diffusion de la culture.

Retrouvez le programmer complet des RNBM 2016 RNBM 2016.

En tant qu’adhérent de l’ACIM par l’intermédiaire de notre coopérative 1D Lab, 1D touch était présent sur l’évènement et représentée par trois membres de notre équipe diffusion :
Christophe Vial, Maxime Gay et Tim Corbeau. Ils ont participé aux échanges en atelier et présenté l’offre 1D touch, notamment à l’occasion des “poster sessions”. Un très bel accueil à été réservé à notre dispositif d’arcade destiné à la découverte du jeu vidéo indépendant.

RNBM 2016 - Acim