20161011_visuel_levee_de_fonds

1D Lab : une levée de fonds exemplaire !

logo_1dlab_encadre_web

 

1D Lab lève près d’1 million d’euros et se dessine un futur européen

[Communiqué de presse à télécharger ici : bit.ly/1DLab_CPoct2016]

Fière de son statut de coopérative (Scic) souvent boudé par les financeurs traditionnels de l’innovation, la smart-up* stéphanoise (également installée à Paris et Lyon) aura réussi, en moins de deux ans, à passer de l’utopie d’un streaming équitable à une réalité économique bien tangible. En réunissant 4 investisseurs essentiels de l’innovation (Le Comptoir de l’innovation, Nef Capital Patient, Maif Investissement et Bpifrance) pour soutenir son développement, et en accueillant son nouveau président, Gérard Debrinay, 1D Lab entend bien continuer à cultiver son statut singulier dans l’univers des industries créatives. Le récent soutien de la Commission européenne dans le cadre du programme Europe créative lui donne également l’occasion de s’attaquer plus concrètement à son développement international.

Initiée en 2012 par la fédération nationale de labels indépendants CD1D, emmenée par ses administrateurs les plus sensibles à l’innovation (qu’elle soit technologique, sociale ou économique) et aux nouveaux modèles du numérique, 1D Lab a conduit en quelques années une démarche exemplaire à plusieurs titres. D’abord car les fondateurs du projet entendaient “remettre au cœur des modèles numériques la rémunération des créateurs et la capacité de la création à se renouveler”. Cette volonté de repenser, de façon plus équitable et durable, le partage de la valeur dans les nouveaux environnements numériques a longtemps été une démarche isolée, à contre-courant des modèles dominants, souvent financiers et court-termistes, imposés par les géants mondialisés du web.

Quatre ans plus tard, 1D Lab est une société coopérative qui réunit plus de 40 sociétaires et près de 30 collaborateurs, réunis autour de valeurs fortes et partagées. Elle développe 1D touch, la première plateforme multimédia dédiée à la découverte culturelle et aux artistes émergents (musique, jeu vidéo et bientôt livre et bande dessinée). Destinée aux professionnels et à leurs communautés d’usagers (plus de 50 000 comptes ouverts), elle est disponible dans près de 1 000 lieux à travers le monde. Cette initiative est la preuve que des modèles de rémunération plus vertueux sont possibles en proposant aux artistes distribués sur sa plateforme, des rémunérations plus de 40 fois supérieures à celles observées sur Deezer, Spotify ou Apple music.

Fort de ce succès, et pour diversifier ses modèles au travers d’une offre grand public, 1D Lab développe depuis 2015 une application mobile gratuite (Réserve déboussolée, bientôt rebaptisée Divercities) mettant en valeur, au travers de recommandations culturelles, personnalisées et géolocalisées, les créations émergentes d’un territoire.

 

DE L’ESPACE FRANCOPHONE À L’UNION EUROPÉENNE

Si l’espace francophone constitue son terrain de jeu naturel, c’est bien à l’échelle européenne que la coopérative a toujours pensé son modèle économique. En construisant un projet de coopération (Future Divercities) destiné à explorer pendant quatre ans les conditions d’émergence de modèles alternatifs au service de la création avec huit partenaires de l’Union européenne, 1D Lab va pouvoir confronter son modèle et ses outils à de nouvelles réalités culturelles et territoriales. Le soutien à la fois institutionnel et financier de la Commission européenne, en complément de l’appui des 4 investisseurs, va aider l’entreprise à sécuriser et amplifier son développement et lui permettre de faire dialoguer encore plus efficacement, au travers de ses solutions, les secteurs de la culture, du tourisme, des transports et des territoires connectés.

1dtouchsept2016-0007-portrait-cpUN NOUVEAU PRÉSIDENT À LA BARRE

Si ce nouveau cycle de développement vient traduire la maturité acquise par le projet autant que par son équipe, l’arrivée début septembre d’un nouveau président du conseil d’administration, succédant à Olivier Colin, s’annonce prometteuse pour la conclusion de nouveaux partenariats stratégiques. Bien connu du monde des entrepreneurs (ancien PDG d’Algoé, société de conseils de plus de 200 salariés, et ancien président du conseil de surveillance d’une société de capital risque) autant que de celui de la culture (en tant qu’administrateur des Biennales de la Danse et de l’Art contemporain à Lyon ou comme président de l’orchestre symphonique Ose!), Gérard Debrinay entend bien mettre au service du projet sa longue expérience et son réseau, contribuant un peu plus à redéfinir les lignes de nouveaux équilibres pour le financement de la création 2.0.

 

 

Nef Capital Patient : fonds citoyen géré par Nef Investissement.
Comptoir de l’innovation : premier fonds d’investissement à impact social européen.
Maif Investissement : soutien aux startups évoluant dans le domaine de l’économie collaborative, de l’innovation et du digital.
Bpifrance : Banque publique d’investissement.


Contact :
Carla Legendre,
Chargée des relations médias
carla.legendre@1d-lab.eu | 06.18.46.46.00


*start-up ayant un projet d’intérêt général ancré dans l’économie sociale et solidaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *